dimanche 21 août 2011

NOBECOURT, Lorette, Grâce leur soit rendue, Grasset, , 2011

Sortie le 07 septembre

Unica et Roberto ont fui tous deux le Chili mais c’est à Barcelone, en 1984, qu’ils se rencontrent et qu’ils décident de vivre ensemble. Ils sont écrivains mais Unica est hantée par ses propres fantômes et sa soif de liberté. La naissance de leur fils Kola va mettre une certaine distance entre eux et, après un ultime voyage au Chili, Unica mettra fin à ses jours. C’est un roman à l’écriture très littéraire, sensuelle, intimiste, profonde, souvent mystique, très (trop ?) féminime. « La conversation se déroulait comme toutes les conversations se déroulent quand chacun parle pour exister aux yeux des autres. » Ecrire, aussi, non ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire