vendredi 26 août 2011

DESARTHE, Agnès, Dans la nuit brune, Ed de l’Olivier, 2010


(roman psychologique/social)

D’après Rosy, l’amie de Marina, chacun a en soi une machine qui permet de se projeter dans le futur ; pour le passé, pas besoin de machine, il revient tout seul. Quant au présent, il faut le vivre… et c’est ce que doit faire Jérôme, le père de Marina. Armand, le petit ami de sa fille s’est méchamment crashé en moto. Il faut que Marina, grande ado, jeune adulte, fasse son deuil ! Pour Jérôme, c’est tout son passé qui lui revient en pleine figure comme un boomerang. Il est question des relations parent-parent, parents-enfant, amour-amitié, la vie, la mort… avec des questions sur ce qu’on est, ce qu’on devrait être, ce qu’on aurait dû être, ce qu’on a été ! Jérôme est un père lambda, un peu mou, sans grande personnalité, mais ça ne l’empêche pas de se poser des questions existentielles sans vraiment trouver de vraies réponses. Questions ouvertes... donc !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire