mercredi 9 août 2017

L’ordre du jour, Eric VUILLARD, Actes Sud, 2017, 150 p.



Offert par un ami, le dernier Vuillard m’a à nouveau enchanté même si le sujet avait trait à la guerre. Comme pour « La tristesse de la terre » et surtout « 14 juillet », le style est parfait, le phrasé agréable et le lexique recherché. Le narrateur est une espèce de témoin oculaire, invisible, détaché, mais qui connaît la suite des événements. Le 23 février 1933, vingt-quatre responsables du haut clergé industriel et bancaire de l’Allemagne sont invités à se retrouver au palais du président de l’Assemblée du Reichstag, Herman Goering, pour une courte allocution du Chancelier Hitler. Krupp, Siemens, Opel, BASF, Bayer, Agfa, Allianz, IG Farben… tous diront OUI ! A savourer !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire