samedi 18 novembre 2017

La trace du sang, Peter MAY, Le Rouergue, 2015 et poche 2017, 406 p.





















(3ème enquête d’Enzo MacLeod)


2008. Après l’incendie criminel du centre de culture physique de son beau-fils, après la tentative d’assassinat de sa fille Christy, après l’assassinat d’une jeune femme de ses connaissances, et son enquête sur un assassinat non-élucidé d’un homme 16 ans plus tôt, l’enquêteur privé écossais Enzo MacLeod se retrouve confronté à un assassin qui veut sa peau ? Qui est-il ? A lui de trouver et à remonter à des disparitions classées par les polices locales. Il met d’abord sa famille en sécurité avant de se lancer à corps perdu dans ses recherches.  Encore une espèce de polar classique à rebondissements tachés d’émotions pour lequel on ne fait que « tourner les pages ». L’agréable récréation continue puisque je découvre la 4ème enquête (sur les 7 normalement prévues) « L’île au Rébus ». Bonne lecture à vous aussi !



jeudi 16 novembre 2017

Terreur dans les vignes, Peter MAY, Le Rouergue, 2014 et poche 2016, 364 p.




 (2ème enquête d’Enzo MacLeod)


Gil Petty, redoutable et redouté critique américain du monde des vins, a choisi de se « plonger » dans les vignobles de Gaillac. Voilà trois ans, il a disparu puis réapparu un an après en épouvantail après avoir séjourné dans une barrique. Ses derniers relevés et notations ont disparu avec lui. Cette enquête laissée au point mort par la police est un nouveau défi pour Enzo MacLeod, l’enquêteur spécialisé dans les affaires non-élucidées. C’est dans le monde du vin, de la dégustation, de l’œnologie et de la chimie du divin nectar que le lecteur est plongé ? Et puis il y a des petits problèmes familiaux et beaucoup de femmes autour de MacLeod : on risque donc de s’enivrer durant cette nouvelle enquête. Encore une fois un plaisir de lecteur/lecture !